LE PEUPLE CENTRAFRICAIN NE SE RECONNAIT PAS DANS L’ACCORD DE CESSATION DES HOSTILITES EN CENTRAFRIQUE SIGNE A BRAZZAVILLE LE MERCREDI 23 JUILLET 2014

francois-passema
Des individus et groupes d’individus, responsables de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité commis à l’égard du peuple centrafricain depuis plusieurs années se sont rencontrés à Brazzaville en République du Congo, du lundi 21 juillet au mercredi 23 juillet 2014 où ils ont, une fois de plus, accouché d’un document dans lequel ils piétinent les aspirations du peuple centrafricain qui ne souhaite qu’à vivre paisiblement sur l’ensemble du territoire que ses ancêtres lui ont légué, afin d’y bâtir un Etat chargé de lui assurer des Jours Heureux. Lire la suite

Centrafrique:le président du CNT s’est entretenu avec une délégation des anti-balaka

140113-centrafrique-ndenguet-

Le président du Conseil national de transition de Centrafrique, Alexandre Ferdinand Nguendet, s’est entretenu samedi avec une délégation du mouvement anti-balaka conduite par son coordonnateur, Patrice Edouard Ngaissona, au sujet de l’accord de cessation des hostilités signé jeudi à Brazzaville. Lire la suite

Afrique du Sud: polémique sur la rapide promotion de Thuthukile Zuma

thuthukile_zuma

En Afrique du Sud, la promotion rapide de l’une des filles de Jacob Zuma au sein du nouveau ministère des Télécommunications et des services postaux fait polémique. La jeune fille, âgée de 25 ans seulement, est aujourd’hui responsable du personnel du ministère, un poste bien payé, et très qualifié, qu’elle aurait obtenu grâce à son père. Lire la suite

Les Etats-Unis évacuent tout leur personnel diplomatique de Libye

733565b978364a6b243169a240dc58e415e14a51

Les Etats-Unis ont évacué samedi sous escorte aérienne tout leur personnel diplomatique de leur ambassade en Libye, qui s’était retrouvé pris, depuis le 13 juillet, au milieu de violents combats entre milices rivales sur la route de l’aéroport de Tripoli. Lire la suite

Centrafrique:L’un des chefs de l’ex-Séléka a rejeté l’accord signé en milieu de semaine à Brazzaville.

xseleka-jpg20140520135357-938x535-pagespeed-ic-l7eegwrxif

Joseph Zoundeiko a déclaré dans une interview avec la BBC que ses hommes ne respecteraient pas le texte signé dans la capitale congolaise, lequel prévoit la cessation des hostilités entre anti-Balaka et ex-Séléka.Selon lui, le nouvel accord a été négocié sans la contribution "appropriée" de l’ancienne aile militaire de la Séléka. Lire la suite

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 573 autres abonnés